Portail officiel de la Province du Haut-Uele

Spread the love
    
  • Christophe Baseane Nangaa Gouverneur

    Christopher Baseane Nangaa

    Gouverneur de Province


  • Crispin ALIBU WETE

    Ministre provincial préséant du Gouvernement Baseane Nangaa

    Ministre provincial préséant du Gouvernement Baseane Nangaa, Crispin ALIBU UWETE est né à Dungu, territoire du même nom dans la Province du Haut-Uele, le 02 Novembre 1968.

    Il est marié et père de cinq enfants dont trois garçons et deux filles.

    Il effectua ses études primaires à l’école primaire Bamokandi et celles secondaires, notamment la 3ème et 4ème année à l’Institut Wando de Dungu, puis les classes de 5ème et 6ème année à l’Institut d’Isiro où il décrocha son diplôme d’Etat en 1992.

    Crispin ALIBU a suivi dès son jeune âge la formation religieuse du postulat et la propédeutique chez les frères de l’instruction chrétiennes (FIC) entre 1992 et 1993, puis il a été admis au noviciat du Rwanda pour la même congrégation de FIC de 1993 à 1994. Il est rescapé du génocide rwandais de sa période au noviciat. En 1995, Crispin Alibu émetta ses premiers vœux de religion.

    Il a fait son premier cycle de graduat en philosophie à l’Université catholique du Congo à Kinshasa entre 1995 et 1998. Il a été nommé formateur du juvenat et postulat des frères de l’instruction chrétienne de 1998 à 2003. La même (2003) il quitta le couvent.

    De 2004 à 2008, il est professeur à l’Institut Bamokandi de Dungu. Il rentra faire son deuxième cycle de licence en philosophie toujours à l’Université catholique du Congo à Kinshasa à partir de 2009 et il est diplômé de licence en agrégation en 2011.

    De 2012 à 2014, il a effectué son troisième cycle de D.E.A à l’UPC à Kinshasa.
    Il est revenu à Dungu où il a été de 2014 à 2019, le secrétaire général académique de l’Institut Supérieur des Techniques et de Développement (I.S.T.D).
    Il est élu député provincial de la dernière législature de 2018 dans la circonscription électorale de Dungu. Il a été nommé dans la foulée en février 2019, ministre provincial de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel du dernier Gouvernement Lola Kisanga. Il démissionna en Avril de la même année.
    En Mai 2019, il est Président de la commission PAJ à l’Assemblée provinciale et depuis le mois de juillet 2019, Crispin Alibu UWETE est ministre provincial de l’intérieur, sécurité et ordre public, décentralisation et affaires coutumières.

    *Cellule de communication du Gouvernorat*.

  • Rigobert MADRAKELE KALOMA

    Ministre Provincial de la Jeunesse, Sports et Loisirs, Affaires Sociales, Personnes Vulnérables, Solidarité, Culture et Arts

    Rigobert MADRAKEKE KALOMA est le Ministre Provincial de la Jeunesse, Sports et Loisirs, Affaires Sociales, Personnes Vulnérables, Solidarité, Culture et Arts du Gouvernement provincial du Haut-Uele.

    Il est né le 15 septembre 1967 à Faradje. Il est originaire du village Aola, groupent Djabir dans le territoire de Faradje en Province du Haut-Uele.

    Rigobert Madrakele Kaloma est licencié Agrégé en français de l’Institut Supérieur Pédagogique de Bunia (Chef-lieu de la Province de l’Ituri) depuis 2009.

    De 2002 à 2006, il fréquente pour la première fois l’ISP Watsa (Haut-Uele) où il optait son diplôme de Graduat en français linguistique africaine. En 1987, il décroche son diplôme d’études secondaires en latin-Philo à l’Institut Mobutu de Faradje, son territoire natal où il a fait également ses études primaires.

    EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE
    —————————
    -De 2009 à 2013: Assistant à l’Institut Supérieur Pédagogique de Watsa;

    – De 2013 à 2020: Directeur Général de l’Institut supérieur de Développement Rural (ISDR) de Faradje à Makoro .

    – De 2017 à 2020: Coordonnateur de la Société civile Forces vives du Territoire de Faradje;

    – Du 09 juin jusqu’à nos jours : ministre provincial ayant la Jeunesse, Sports et loisirs, Affaires Sociales et Culturelles, Personnes vulnérables dans ses attributions.

    Outre sa langue maternelle, Rigobert Madrakele Kaloma, troisième personnalité à occuper cette fonction depuis le démembrement de l’ancienne Grande Orientale, parle couramment le français, l’anglais, le lingala et le swahili.

    Cellule de Communication/Gouvernorat

  • Pascal KOTAIKO ADIPENZA

    ministre Près de Gouverneur de Province, en Charge des Relations avec l’Assemblée Provinciale, Justice et Droits Humains, Transports et Voies de Communication

    Né à Isiro, le 18 Avril 1964, Pascal Kotaïko Adipenza est
    fils de Léon ADIPENZA et de Rose KPYALA ZABUDA. Marié et père de plusieurs enfants, le ministre Près le Gouverneur de Province, en Charge des Relations avec l’Assemblée Provinciale, Justice et Droits Humains, Transports et Voies de Communication est originaire du village Mobati dans le secteur Barisi, Mongengeta-Bakongo (BMB), territoire de Buta en
    Province du Bas-Uele.

    De nationalité congolaise, il a fait ses études primaires à Isiro de 1969 à 1975 avant de poursuivre sa formation littéraire entre 1976 et 1982 au Collège Kizito d’Isiro.

    Juste après, il s’est envolé pour Kinshasa afin d’y suivre les études de Droit à l’Université de Kinshasa entre 1989 à 1997 où il obtient son diplôme de licence.

    De 1996 à 2005, Pascal Kotaïko travaille comme défenseur judiciaire avant d’intégrer le barreau de Kinshasa/ Matete. Sur le plan politique, l’homme a été Conseiller Juridique et Administratif entre 2004 et 2005…. avant d’assumer les mêmes fonctions entre 2005 et 2006 au sein du cabinet du Ministre de l’Agriculture.

    En 2012, Pascal Kotaïko Adipenza est nommé Directeur de Cabinet du Ministre de l’Emploi, Travail et de Prévoyance Sociale avant d’œuvrer comme assistant parlementaire au Sénat une année plus tard. En 2015, il devient Directeur de Cabinet Adjoint du Ministre de l’Enseignement Technique et Professionnel.

    Après l’élection du Gouverneur Christophe Baseane Nangaa, il prend la direction du cabinet de ce dernier. C’était exactement, le 08 juillet 2019. Fonctinons qu’il assumera jusqu’à sa nomination au poste du Ministre Provincial Près le Gouverneur de province en charge de la Justice, Droits humains, Relations avec l’Assemblée provinciale, Transports et Voies de Communication le 20 juin 2020.

    Chargé des cours à Université Bel Campus également Assistant de second mandat à l’Université de l’Uele, Pascal Kotaïko Adipenza est un polyglotte car il parle couramment le français, le lingala hormis l’anglais et le swahili qu’il ne parle pas aisément.

    Cellule de Communication/Gouvernorat

  • Bruno TETEY NDIAMA (BTN)

    Ministère de l'Aménagement du territoire, Affaires Foncières, Urbanisme et Habitat; Développement Rural, Hydrocarbures et Énergie

    Ministère de l’Aménagement du territoire, Affaires Foncières, Urbanisme et Habitat; Développement Rural, Hydrocarbures et Énergie, Bruno TETEY NDIAMA est le plus jeune membre du gouvernement BASEANE NANGAA.

    Né à Isiro le 26 février 1992, il a fait toute sa scolarité dans cette même ville, par ailleurs Chef-lieu de la province du Haut-Uélé.

    Diplômé d’Etat depuis 2011 à l’institut Saint Kizito d’Isiro, l’homme va prendre son inscription au sein de la faculté de droit de l’Université de l’Uélé pour en sortir cinq ans (5 ans) plus tard avec le grade de licencié en Droit Public.

    Au-delà de la formation classique, Tetey Ndiama avait suivi plusieurs autres formations notamment dans les domaines informatiques, de la lutte contre la maladie à virus Ebola ou encore dans celui de droits de l’Homme.

    Concernant son expérience professionnelle, Bruno Tetey Ndiama a été notamment Vice-président de la Société Civile urbaine de la ville d’Isiro, Directeur de cabinet du Vice-Président de l’Assemblée Provinciale du Haut-Uele  ou encore conseiller juridique dans plusieurs structures de la place.

    Comme expérience professionnelle, « BTN » a été joueur de Football au sein de Daring club Motema Pembe puis 04 Makasi d’Isiro entre 2008 et 2015.

    Dans le domaine associatif,

    Assistant à la faculté de Droit de l’Université de l’Uélé, « BTN » est un polyglotte. Il parle Français, Swahili et Lingala.

    José-Junior Owawa